Canada's Original Think Tank

Bienvenue au nouveau sénateur, l’honorable Robert (Rob) Black

Bienvenue au nouveau sénateur, l’honorable Robert (Rob) Black

Bienvenue au nouveau sénateur, l’honorable Robert (Rob) Black

L’honorable Joseph A. Day (leader des libéraux au Sénat) : 

Chers collègues, je suis ravi de me joindre à vous pour souhaiter la bienvenue à un autre nouveau sénateur, le sénateur Robert (Rob) Black, de l’Ontario.

Monsieur le sénateur, vous vous joignez à nous à un moment fort intéressant. À l’heure actuelle, en plus de s’acquitter de son rôle traditionnel de Chambre de second examen objectif, le Sénat traverse une période de renouveau et de modernisation. Vous-même avez été désigné dans le cadre d’un nouveau processus de nomination, qui s’inscrit dans ce mouvement de changement.

Vous n’êtes pas étranger à la politique, puisque vous avez servi à titre de conseiller du secteur no 5 au sein du conseil du comté de Wellington, mais vous constaterez vraisemblablement qu’une certaine période d’adaptation à la réalité du Sénat et d’apprentissage s’impose. Je vous invite à prendre le temps nécessaire pour découvrir la Chambre rouge et faire connaissance avec vos nouveaux collègues. Je vous assure que nous nous ferons un plaisir de vous donner des conseils amicaux et de vous encourager au fur et à mesure que vous vous adapterez à vos nouvelles fonctions.

Pour notre part, nous attendons votre contribution avec impatience, particulièrement compte tenu de votre expérience dans le milieu agricole. Le Comité sénatorial permanent de l’agriculture et des forêts étudie diverses questions importantes, notamment les répercussions du changement climatique sur l’agriculture, l’accès aux marchés, la tuberculose bovine et mon enjeu de prédilection, l’incontournable question de la santé des abeilles pour la production alimentaire durable.

Il va sans dire que le comité pourrait bénéficier de votre sagesse et de votre expérience.

Je suis persuadé que, grâce à votre arrivée dans cette Chambre, les Ontariens et les Canadiens de toutes les régions rurales auront désormais une voix très forte au Parlement.

Sénateur Black, au nom de mes collègues libéraux indépendants du Sénat ― un groupe de petite taille, mais de grande influence dans cette enceinte ―, je vous souhaite la bienvenue au Sénat, et j’envisage avec enthousiasme la perspective de travailler avec vous.