Canada's Original Think Tank

Félicitations à l’occasion de leur nomination

Félicitations à l’occasion de leur nomination

Félicitations à l’occasion de leur nomination

L’honorable Terry M. Mercer (leader adjoint des libéraux au Sénat) : 

Honorables collègues, au nom des libéraux indépendants au Sénat, j’ai le plaisir d’accueillir les nouveaux sénateurs dans notre toute nouvelle Chambre.

Tout au long de sa carrière, la sénatrice Margaret Anderson s’est dévouée pour les Territoires du Nord-Ouest et leurs habitants. Elle a travaillé dans la fonction publique pendant plus de deux décennies, dans les domaines de la justice, de la santé et des services sociaux. Je sais qu’elle défendra vigoureusement les intérêts des personnes qu’elle représente ici, au Sénat.

La sénatrice Pat Duncan représente depuis longtemps les intérêts des Yukonnais. Elle a siégé pendant dix ans à l’Assemblée législative du Yukon, dont deux ans non seulement comme première femme à occuper le poste de premier ministre, mais aussi à la tête du premier gouvernement libéral du territoire. C’est une bonne chose. Elle s’implique socialement depuis très longtemps, ayant notamment été commissaire du Yukon au sein des Guides du Canada.

Représentant la province de l’Ontario, nous accueillons la sénatrice Rosemary Moodie, professeure agrégée de pédiatrie à la faculté de médecine de l’Université de Toronto. Elle a lutté pendant des années pour réduire les écarts en matière de santé entre les enfants tout en élargissant l’accès aux soins de santé des femmes et des enfants, ici et à l’étranger.

Enfin, je suis particulièrement heureux d’accueillir ici un compatriote néo-écossais, le sénateur Stan Kutcher. Il est spécialiste en santé mentale des adolescents, professeur au département de psychiatrie de la faculté de médecine de l’Université Dalhousie et titulaire de la chaire Financière Sun Life sur la santé mentale des adolescents. Il est un bon ami à moi et je suis certain qu’il fera la fierté de notre province.

Il s’agit de quatre personnes exceptionnelles, dont les compétences et l’expérience viendront enrichir le travail que nous faisons ici, au Sénat. Nous sommes maintenant dans un nouvel édifice, et nous devons tous nous habituer à ce nouvel environnement. La plupart des sénateurs ne savent pas encore où se trouvent les toilettes. Nous nous habituerons tous ensemble à nos nouveaux locaux.

Rappelons, honorables sénateurs, que le Sénat évolue constamment. Ainsi, depuis quelques années, le premier ministre utilise une nouvelle méthode, décidément plus transparente, pour la nomination des sénateurs.

Je vous rappelle aussi que nous sommes tous indépendants, et que chacun est libre de choisir comment exprimer son indépendance. Certains sénateurs ont choisi d’être membres du caucus d’un parti. D’autres ont opté pour un groupe de sénateurs qui se décrivent comme indépendants. D’autres encore forment, avec des sénateurs qui partagent leurs vues, un caucus sans chef de parti.

Il ne faut pas hésiter à adopter un point de vue politique ici, au Sénat, puisque la politique joue un rôle dans tout ce que nous faisons, même si cela ne saute pas toujours aux yeux. Les opinions personnelles de chacun peuvent être guidées par la politique, il n’y a rien de mal à cela. Malgré ce que certains pourraient dire, chacun est libre de se joindre à n’importe quel caucus ou groupe, selon ses convictions.

Vous êtes sénateurs et vous avez le droit de décider seuls où vous allez vous asseoir et comment vous ferez votre travail. Si vous constatez que vous êtes plutôt d’accord avec les conservateurs, songez à vous joindre à leur caucus.

Des voix : Bravo!

Le sénateur Mercer : Vous n’auriez jamais pensé entendre cela.

Si vous voulez appartenir au Groupe des sénateurs indépendants, vous avez aussi le choix de le faire. Dans le cas où vous pencheriez plus du côté des libéraux et songeriez à vous joindre à notre caucus, nous vous aiderons à le faire. Je peux vous assurer que votre demande d’adhésion sera examinée rapidement et attentivement.

Ce n’est pas parce que vous vous considérez comme indépendant que vous devez vous joindre à un groupe que quelqu’un vous aura suggéré. C’est votre choix, à vous seul.

Cela dit, mes collègues libéraux et moi souhaitons aux nouveaux sénateurs la bienvenue au Sénat du Canada.

Et je souhaite un bon retour à tous les sénateurs.