Canada's Original Think Tank

La Colombie-Britannique — Le Parlement jeunesse francophone

La Colombie-Britannique — Le Parlement jeunesse francophone

La Colombie-Britannique — Le Parlement jeunesse francophone

L’honorable Mobina S. B. Jaffer : 

Honorables sénateurs, du 18 au 21 janvier 2018 s’est tenue la 20e édition du Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique. Cette initiative a permis de regrouper 115 jeunes d’expression française, âgés de 14 à 25 ans, venus des quatre coins de la province. Des élèves du Grand Vancouver, de l’île de Vancouver, de la vallée du Fraser, de la vallée de l’Okanagan et de la région de Prince George se sont déplacés à Victoria afin de découvrir l’ampleur de leur francophonie.

Quatre projets de loi rédigés par des jeunes ont été débattus à l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique dans le cadre du Parlement jeunesse francophone dont les thèmes étaient les suivants : les jeunes et l’alcool; l’équité des genres en Colombie-Britannique; la réforme du rôle parental; et, enfin, l’immigration dans la province.

Non seulement les élèves ont-ils découvert le système législatif grâce à des simulations du système parlementaire, mais l’initiative prévoyait également des conférences et des activités sociales. Le Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique s’est déroulé dans un environnement de convivialité, d’humour et de plaisir. Yann Lacoste, président du Conseil jeunesse francophone de la Colombie-Britannique, a affirmé ce qui suit, et je cite :

Ma première participation à un parlement fut vraiment le moment où j’ai pris conscience de l’ampleur que pouvait avoir la francophonie. C’est une chance rare de s’exprimer en français de la manière que l’on veut, tout en étant entouré de jeunes qui vivent la même réalité que soi. Non seulement cet évènement développe une jeunesse éveillée et outillée, cela se passe dans une atmosphère familiale et positive qui encourage la sécurité linguistique.

Honorables sénateurs, la francophonie dans ma province, la Colombie-Britannique, est vibrante. J’aimerais remercier M. Rémi Marien, directeur général du Conseil jeunesse francophone de la Colombie-Britannique, pour cette initiative enrichissante.

Grâce à la jeunesse qui désire poursuivre des études en français et en immersion française, la culture franco-colombienne ne cesse de grandir. Je suis donc impatiente d’assister à la prochaine édition du Parlement jeunesse francophone et d’être témoin de la fébrilité des jeunes, ainsi que de l’intérêt qu’ils portent aux questions politiques et sociales.