Canada's Original Think Tank

La gymnastique rythmique des Jeux olympiques spéciaux

La gymnastique rythmique des Jeux olympiques spéciaux

La gymnastique rythmique des Jeux olympiques spéciaux

L’honorable Jim Munson : Honorables sénateurs, je commence par une citation :

Que je sois victorieux, mais si je n’y parviens pas, que je sois courageux dans l’effort.

C’est le serment des athlètes des Jeux olympiques spéciaux. C’est une des multiples raisons qui font que l’événement a une place bien spéciale dans mon cœur.

Honorables sénateurs, comme le Président l’a dit, nous accueillons aujourd’hui des athlètes exceptionnelles qui ont participé aux Jeux olympiques spéciaux mondiaux d’été à Abou Dhabi, il y a deux mois. Elles viennent toutes les deux d’Ottawa : Sophie Anne Lacourse-Pudifin et Kimana Mar. Elles sont des gymnastes de calibre mondial.

Les autres membres de cette équipe médaillée d’or proviennent des quatre coins du pays. Il s’agit de Sarah Lisi, Amber Harriman, Annick Léger et Julia Kostecki.

Aujourd’hui, j’aimerais prendre quelques instants pour parler de Sophie et Kimana. Pourquoi? Parce qu’elles sont mes amies. Je les ai rencontrées, il y a quelques années, à l’école de danse DragonFly d’Ottawa, qui offre un programme de formation pour les personnes atteintes du syndrome de Down.

Vous savez quoi, honorables sénateurs? Rien n’est impossible pour ces jeunes femmes en cette nouvelle ère sous le signe de l’inclusion. En plus de faire de la gymnastique rythmique, elles dansent aussi le ballet. Elles peuvent faire tout ce qu’elles veulent. Aujourd’hui, honorables sénateurs, je veux vous donner un aperçu de leur monde, qui est aussi le mien, ainsi que transmettre des félicitations bien méritées.

En vue des Jeux olympiques spéciaux mondiaux où 7 000 athlètes de 192 pays allaient se mesurer, Sophie Anne Lacourse-Pudifin savait qu’elle devait travailler dur et c’est précisément ce qu’elle a fait. Elle s’est entraînée plus de 15 heures par semaine avec les Rhythmic Spirals d’Ottawa et avec le club de gymnastique rythmique d’Ottawa tout en poursuivant ses études et en terminant un stage professionnel. C’est impressionnant. Voilà le résultat d’un travail acharné, d’un solide appui et d’une bonne dose de détermination.

Au final, voici la récompense que Sophie Anne a obtenue à Abou Dhabi lors des Jeux olympiques spéciaux mondiaux : elle s’est classée première dans l’ensemble des compétitions de niveau supérieur. Elle a remporté sept médailles d’or.

Des voix : Bravo!

Le sénateur Munson : Honorables sénateurs, à son retour au Canada, elle m’a écrit la note que voici :

Bonjour sénateur Munson. J’étais ravie de vous revoir à l’exposition d’art. Je suis fière d’avoir remporté sept médailles d’or. Nous pourrions peut-être faire une performance pour vous et le premier ministre un jour.

Je mentionne également Kimana Mar. Vous savez quoi, honorables sénateurs? Kimana a elle aussi remporté sept médailles d’or dans sa division de gymnastique rythmique.

Des voix : Bravo!

Le sénateur Munson : Honorables sénateurs, dans son quartier, appelé McKellar Park, ici à Ottawa, Kimana est considérée comme un prodige.

Écoutez bien ce que Kimana a déclaré :

J’étais ravie d’être sur le tapis pour montrer ce dont je suis capable.

En conclusion, j’affirme à Sophie et à Kimana que nous nous réjouissons pour elles aujourd’hui et que les athlètes des Jeux olympiques spéciaux occupent une place spéciale dans nos cœurs. Par ailleurs, je tiens à ce que tout le monde sache que le Canada est le pays qui a remporté le plus de médailles lors de ces jeux, soit 90 d’or, 37 d’argent et 28 de bronze.

Nos athlètes ont courageusement relevé les défis et ils ont fait fière figure, mais je souligne surtout qu’ils se sont mesurés aux autres dans des disciplines qu’ils adorent. Ils se sont démarqués dans le cadre de ces Jeux olympiques spéciaux qui illustrent le pouvoir transformateur du sport.

À l’instar de Sophie, de Kimana, de moi et des Canadiens, ces athlètes savent que la capacité d’inclusion du Canada fait la force de notre nation. Merci.

Des voix : Bravo!