Canada's Original Think Tank

La quarante-deuxième législature: Remerciements

La quarante-deuxième législature: Remerciements

La quarante-deuxième législature: Remerciements

L’honorable Joseph A. Day (leader des libéraux au Sénat) : 

Honorables sénateurs, je pourrais être très bref et me limiter à dire que j’appuie tout ce que les leaders ont dit jusqu’ici — ce qui est vrai —, mais je tiens néanmoins à faire quelques courts commentaires.

En ce 21 juin, premier jour de l’été, le moment est venu de retourner dans nos régions respectives pour refaire nos forces. C’est d’ailleurs ce que je suis impatient de faire.

Il est important que nous disions au revoir à certains de nos collègues, soit les sénateurs Andreychuk, Demers, McIntyre et Neufeld, qui amorceront une nouvelle étape de leur vie. Comme l’aurait dit le sénateur Art Eggleton, qui a créé l’expression, ces collègues sont diplômés de cette institution et ils passent maintenant à autre chose.

Au fil des ans, la sénatrice Andreychuk et moi avons travaillé ensemble sur de nombreux dossiers de l’OTAN. Il va sans dire que j’ai apprécié ses conseils et son amitié au cours de cette période.

Au nom du caucus des libéraux indépendants, je remercie également les sénateurs Mercer et Downe, qui m’appuient à titre de leader adjoint et de whip. Même si nous n’avons pas réussi à modifier la Loi sur le Parlement du Canada pour faire reconnaître leur rôle, ces collègues ont continué à offrir un excellent soutien tout au long de cette législature, et je les en remercie.

J’aimerais aussi remercier les autres membres de mon caucus et leurs merveilleux employés, dont certains sont ici aujourd’hui. Même s’il est petit, notre caucus est puissant — petit, mais redoutable —, et je vous en remercie. Nous avons eu la chance d’avoir des sénateurs chevronnés au sein de notre caucus, une expérience qui nous a aidés à nous acquitter du rôle qui nous a été confié en tant que caucus qui est certes le plus petit de tous, mais qui a tout de même sa raison d’être.

Évidemment, j’aimerais me joindre à mes collègues et aux autres leaders pour remercier le sénateur Harder, le sénateur Smith et le sénateur Woo de leur excellent travail. Grâce à notre collaboration, nous avons accompli de nombreuses choses dans cette enceinte. Je me réjouis à l’idée de poursuivre notre travail et de déployer progressivement, mais prudemment, des efforts en vue d’améliorer le Sénat. Il faut toujours essayer de s’améliorer.

[Français]

Je tiens aussi à remercier tous les employés du Sénat qui soutiennent nos efforts, notamment les greffiers au Bureau, les pages, le personnel administratif, les membres du Service de protection parlementaire et les greffiers des comités et des associations parlementaires. Je vous suis tous très reconnaissant de vos efforts. Sans vous, nous ne pourrions pas accomplir nos tâches.

Je vous remercie également, monsieur le Président, de votre patience dans le cadre de la gestion de nos débats, parfois dans des circonstances difficiles. Nous apprécions votre sagesse et votre gentillesse.

[Traduction]

Chers collègues, j’aimerais vous souhaiter un bon été et peut-être un bon automne — qui sait? J’espère que nous profiterons tous du repos bien mérité dont tout le monde parle et qu’on nous a promis et que, à notre retour, nous serons prêts à relever les défis qui se présenteront assurément à nous.

Le travail que nous accomplissons ici est important et il est important que nous le fassions correctement. Merci.