Canada's Original Think Tank

La viabilité de l’industrie des pêches

La viabilité de l’industrie des pêches

La viabilité de l’industrie des pêches

L’honorable Percy E. Downe : 

Ma question est un complément à celle qui a été posée sur l’importance de protéger les baleines qui, comme on peut le voir sur les photos aériennes, s’approchent très près du rivage, et sur l’importance du marché américain des fruits de mer pour éviter l’interdiction de nos produits, en particulier sur le marché européen. Sur la côte Est, nous comprenons tous la valeur des pêches, du homard et d’autres produits. Nous savons tous par ailleurs ce qui est arrivé à l’industrie du phoque lorsque des militants, particulièrement des militants européens, ont essentiellement détruit cette industrie. Nous pourrions nous retrouver dans la même situation si d’autres baleines sont tuées ou meurent pour quelque raison que ce soit. Je suppose que le gouvernement tient compte de ces facteurs dans les études qu’il mène.

L’honorable Peter Harder (représentant du gouvernement au Sénat) : Je remercie l’honorable sénateur de sa question. C’est exactement la situation à laquelle je faisais référence quand je parlais du fait que le ministre des Pêches prenait en considération les intérêts du secteur des pêches. Le ministre doit voir aux intérêts et à la viabilité à long terme des pêches, non seulement d’un point de vue écologique, mais également d’un point de vue commercial.