Canada's Original Think Tank

L’Allocation canadienne pour enfants

L’Allocation canadienne pour enfants

L’Allocation canadienne pour enfants

L’honorable Percy E. Downe : 

La semaine dernière, j’ai posé une question sur l’Allocation canadienne pour enfants et ses effets positifs à l’Île-du-Prince-Édouard. Le sénateur Harder a pris la question en délibéré et a promis de nous présenter les renseignements obtenus. A-t-il de bonnes nouvelles à nous annoncer?

L’honorable Peter Harder (représentant du gouvernement au Sénat) : Je remercie l’honorable sénateur de sa question initiale. Je peux, en effet, lui fournir des renseignements sur l’Allocation canadienne pour enfants et ses effets dans la province de l’Île-du-Prince-Édouard.

L’Allocation canadienne pour enfants représente, pour l’exercice financier de 2016-2017, un investissement de 96 millions de dollars. Ces prestations, comme tous le savent, ne sont pas imposables. De plus, je souligne que le gouvernement du Canada a conclu une entente bilatérale avec l’Île-du-Prince-Édouard, comme on l’a annoncé en août dernier. Une somme supplémentaire de 10,5 millions de dollars sur trois ans sera versée dans le cadre de l’Accord entre le Canada et l’Île-du-Prince-Édouard sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants. Cet investissement permettra de créer plus de places en garderie, particulièrement pour les nourrissons, et d’appuyer les enfants ayant des besoins particuliers ainsi que les Canadiens et les familles vulnérables de l’Île-du-Prince-Édouard.

Le programme en question témoigne de l’engagement du gouvernement à donner aux enfants canadiens le meilleur départ possible dans la vie pour qu’ils puissent atteindre leur plein potentiel. Je crois qu’un jour, ce programme sera ajouté au panthéon des programmes canadiens remarquables qui ont fait une réelle différence dans la vie d’une génération entière de jeunes enfants.