Canada's Original Think Tank

Le décès de l’honorable Allan J. MacEachen, C.P., O.C.—Hommage

Le décès de l’honorable Allan J. MacEachen, C.P., O.C.—Hommage

Le décès de l’honorable Allan J. MacEachen, C.P., O.C.—Hommage

Le décès de l’honorable Allan J. MacEachen, C.P., O.C.—Hommage


Publié le 19 septembre 2017
Hansard et déclarations par l’hon. Terry Mercer

L’honorable Terry M. Mercer (leader adjoint des libéraux au Sénat) :

Génie de la politique. Parrain du Cap-Breton. Architecte de l’assurance-maladie. Champion des travailleurs. Seigneur du lac Ainslie. Malgré tous ces titres, tous le connaissaient simplement comme Allan J. Chanter les louanges de cet homme en une déclaration aussi brève est une tâche digne d’Allan J. lui-même.

Homme de principe, Allan J. était passionné de politique comme nul autre. Il n’hésitait jamais à exprimer son opinion et il était toujours prêt à défendre sa localité, sa province, son pays. Il croyait que la politique permettait de réaliser de grandes choses dans l’intérêt public.

Allan J. ne ressemblait à personne d’autre que j’aie connu en politique. Je me souviens de notre première rencontre. C’était comme rencontrer une étoile du cinéma en Nouvelle-Écosse. Dans les nombreux échanges que nous avons eus au fil des ans, il était clair qu’il se souciait profondément de son pays, de son Cap-Breton natal et de sa maison au lac Ainslie, et il voulait les rendre meilleurs. Il est possible que nous ayons bu une ou deux fois ensemble.

Honorables sénateurs, le Parti libéral vient de perdre un lion. Nous ferions tous bien de nous rappeler à quel point Allan J. a modelé le parti grâce à son pur instinct politique et, plus important encore, à son bon sens, ce bon sens qui, plusieurs l’oublient souvent en politique, permet de régler bien des problèmes et de trouver de nouvelles idées.

Comme sénateur, Allan J. a redonné du prestige à l’institution, qu’il considérait comme un moyen important de régler les problèmes du Canada. Il était convaincu de la valeur du Sénat et de son rôle dans l’animation du débat politique au Canada. En cela, nous devrions tous chercher à l’imiter.

Allan J. a été un bénévole du parti, un député, un haut conseiller, un ministre, un vice-premier ministre, un candidat à la direction du parti, un sénateur et un ami. J’ajouterais encore une chose à la longue liste de ses réalisations : il était un homme vraiment honorable.

Reposez en paix, Allan J.

 

Veuillez appuyer ici pour lire plusieurs hommages pour l’honorable Allan J. MacEachen