Canada's Original Think Tank

Le pont Gordie-Howe—Le recouvrement des coûts

Le pont Gordie-Howe—Le recouvrement des coûts

Le pont Gordie-Howe—Le recouvrement des coûts

Le pont Gordie-Howe—Le recouvrement des coûts


Publié le 9 mai 2017
Hansard et déclarations par l’hon. Percy Downe

L’honorable Percy E. Downe :

Bon retour au Sénat du Canada, monsieur le ministre.

Le Canada a récemment approuvé 2,5 milliards de dollars de plus pour le pont Gordie-Howe à Windsor, ce qui fait grimper son coût à 4,8 milliards de dollars. Pouvez-vous nous dire comment vous comptez recouvrer les coûts de cette dépense considérable de deniers publics et combien de temps cela prendra-t-il?

L’honorable Amarjeet Sohi, C.P., député, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités : On ignore encore le coût total du pont international Gordie-Howe parce que nous sommes en train de choisir les derniers entrepreneurs qui le construiront. Par contre, la structure est conçue de façon à ce que les coûts soient recouvrés grâce à des péages, soit les frais d’utilisation que les gens paieront pour traverser le nouveau pont. À l’heure actuelle, il n’en existe qu’un seul qui est détenu par le secteur privé. Donc, le modèle de recouvrement des coûts vise à recouvrer les coûts. Ce sera très long parce que le modèle ne doit pas imposer un fardeau trop lourd sur les usagers immédiats, il doit répartir les coûts sur des décennies et il doit faire en sorte que tous les usagers paient pour l’utilisation du pont. Au bout du compte, le gouvernement rentrera dans ses frais.