Canada's Original Think Tank

Les relations entre les médecins et les sociétés pharmaceutiques

Les relations entre les médecins et les sociétés pharmaceutiques

Les relations entre les médecins et les sociétés pharmaceutiques

Les relations entre les médecins et les sociétés pharmaceutiques


Publié le 21 juin 2017
Hansard et déclarations par l’hon. Jane Cordy

L’honorable Jane Cordy :

Ma question s’adresse également au leader du gouvernement au Sénat. J’ai appris par les médias hier qu’un audit a montré que, au Canada, les médecins reçoivent des millions de dollars des sociétés pharmaceutiques. Aux États-Unis, il existe une loi d’ouverture : ce que les médecins reçoivent des grandes pharmaceutiques est du domaine public.

Je crois que les patients devraient savoir si leur médecin a reçu ou non un voyage de golf en cadeau, s’il est payé par une société pharmaceutique ou si on l’invite à dîner dans des restaurants très coûteux. Les patients pourraient ainsi prendre des décisions raisonnables lorsque le médecin leur prescrit un médicament. Ils pourraient dire : « Oui, je sais que telle société lui verse des milliers de dollars, et je peux faire mes propres recherches. »

Le gouvernement envisage-t-il une politique ou une loi analogue à cette loi d’ouverture pour que les médecins et les patients au Canada puissent prendre des décisions plus éclairées en fonction des revenus, de l’argent ou des cadeaux reçus ou non des grandes pharmaceutiques?

 

Veuillez appuyer ici pour lire la question de la sénatrice dans son intégralité