Canada's Original Think Tank

L’impôt des petites entreprises

L’impôt des petites entreprises

L’impôt des petites entreprises

L’impôt des petites entreprises


Publié le 27 septembre 2017
Hansard et déclarations par l’hon. Art Eggleton

L’honorable Art Eggleton :

Sénateur Harder, je veux revenir sur la question de l’équité fiscale. Notamment, l’une des principales mesures que le gouvernement envisage d’adopter concerne la répartition du revenu.

La semaine dernière, Jennifer Wells, une chroniqueuse du domaine des affaires, a publié une chronique intéressante dans le Toronto Star. En faisant des recherches, elle a mis au jour une famille de quatre personnes. L’homme était expert-conseil dans le milieu des affaires travaillant de la maison. Son épouse et ses enfants adultes, âgés de 18 et de 21 ans, ne participaient pas à l’entreprise, mais l’homme ne déclarait pas tous ses revenus comme étant les siens. Il donnait des dividendes aux autres membres de sa famille.

Dans la maison voisine, ou dans celle au bout de la rue — peu importe —, vivait une autre personne qui travaillait comme cadre dans une petite entreprise. Il s’avère que les deux personnes gagnaient sensiblement le même salaire, soit près de 220 000 $ au cours de l’année de la recherche — je crois que c’est 2016. Or, l’homme qui répartissait son revenu a payé 44 000 $ d’impôt sur le revenu, tandis que l’autre personne qui gagnait un salaire similaire a payé 79 000 $ d’impôt sur le revenu.

Est-ce le genre d’injustice et d’iniquité auquel le gouvernement essaie de remédier?

 

Veuillez appuyer ici pour lire la question du sénateur dans son intégralité