Canada's Original Think Tank

La privatisation des aéroports du Canada est une mauvaise idée

La privatisation des aéroports du Canada est une mauvaise idée

La privatisation des aéroports du Canada est une mauvaise idée

La privatisation des aéroports du Canada est une mauvaise idée


Publié le 16 mars 2017
Nouvelles par l’hon. Dennis Dawson

Drummondville, le 16 mars 2017 – Le ministre fédéral des Transports doit s’opposer à la privatisation des principaux aéroports canadiens, défend le sénateur Dennis Dawson devant l’Association québécoise du transport aérien (AQTA).

Le sénateur Dawson, président du Comité sénatorial des transports et des communications qui a conclu une étude exhaustive sur le transport aérien en 2012, a souligné qu’il n’y avait aucune preuve que les voyageurs et les contribuables tireraient avantage à ce que les entités à but non-lucratifs qui supervisent les principaux aéroports du Canada deviennent des entités axées sur le profit.

Il semble que la privatisation, solution de court terme, est mise de l’avant par le gouvernement fédéral afin de financer ses coûteux projets d’infrastructure.

« Une tendance se dessine depuis les trente dernières années, les ministres des finances disposent d’actifs publics pour remplir les caisses de l’état et les propriétés publiques se réduisent à une peau de chagrin. Les ministres des Transports qui ont servi au cours des trente dernières années n’ont pas eu l’influence nécessaire pour résister à la cupidité des ministres de leur homologues aux finances », soutient le sénateur.

Ce dernier défend le modèle actuel de gouvernance aéroportuaire qui est reconnu à l’échelle internationale et qui sert à la fois les voyageurs et les contribuables.

« Bien sûr, les coûts ont augmentés », concède le sénateur Dawson, « mais ils augmentent dans la perspective d’offrir de meilleures installations aéroportuaires aux voyageurs, et non de servir de retour sur l’investissement à des bailleurs de fonds privés. »

« Nous verrons la semaine prochaine ce que le ministre des Finances nous réserve dans son budget. Espérons qu’il profitera de cette occasion pour prendre la bonne décision et que le gouvernement défendra les intérêts réels des voyageurs aériens et des contribuables canadiens. »

Cliquez ici pour lire le discours du sénateur Dawson

Pour plus d’information, ou pour une demande d’entrevue, veuillez contacter :

Alicia Castelli
Assistant de recherche parlementaire
Bureau de l’Honorable sénateur Dennis Dawson
Sénat du Canada
613-995-4173