Canada's Original Think Tank

La sénatrice Hubley demande de l’aide fédérale pour la PEI Literacy Alliance

La sénatrice Hubley demande de l’aide fédérale pour la PEI Literacy Alliance

La sénatrice Hubley demande de l’aide fédérale pour la PEI Literacy Alliance

La sénatrice Hubley demande de l’aide fédérale pour la PEI Literacy Alliance


Publié le 28 septembre 2016
Nouvelles par l’hon. Elizabeth Hubley (retraitée)

Ottawa, le 28 septembre 2016 – La sénatrice Hubley a fait un premier pas aujourd’hui pour lancer une interpellation au Sénat sur la situation de l’alphabétisation à l’Île-du-Prince-Édouard, notamment sur la nécessité pour le gouvernement fédéral d’appuyer la PEI Literacy Alliance.

L’ancien gouvernement conservateur a supprimé le financement de base versé aux coalitions d’alphabétisation en 2014, et la PEI Literacy Alliance a récemment annoncé qu’elle devra fermer ses portes d’ici l’an prochain si le financement fédéral n’est pas rétabli.

« La PEI Literacy Alliance et son personnel sont de véritables atouts pour la province », a déclaré la sénatrice Hubley. « Ils aident les enfants de l’île à maintenir leurs capacités de lecture dans le cadre de leur programme estival de tutorat. Ils aident les adultes de l’île à retourner aux études et à obtenir leur diplôme d’équivalence d’études secondaires. Ils aident également les adultes à améliorer leurs capacités de littératie et ils encouragent les familles à lire ensemble. »

Selon une étude réalisée en 2012 par l’Organisation de coopération et de développement économiques, 45 % des Prince-Édouardiens en âge de travailler n’ont pas les compétences nécessaires pour participer pleinement à la société.

La sénatrice Hubley a exhorté le gouvernement fédéral à rétablir le financement de base de la PEI Literacy Alliance.

« Ces gens dévoués contribuent tous les jours à l’amélioration de l’alphabétisation dans la province et ils doivent être en mesure de continuer leur travail. Étant donné les défis que présentent de faibles capacités en littératie pour notre province, nous ne pouvons tout simplement pas perdre une ressource aussi précieuse », a-t-elle déclaré.