Canada's Original Think Tank

Le rapport de l’ombudsman—Le soutien aux familles de militaires

Le rapport de l’ombudsman—Le soutien aux familles de militaires

Le rapport de l’ombudsman—Le soutien aux familles de militaires

Le rapport de l’ombudsman—Le soutien aux familles de militaires


Publié le 6 novembre 2013
Hansard et déclarations par l’hon. Roméo Dallaire (retraité) @fr

L’honorable Roméo Antonius Dallaire :

Honorables sénateurs, ma question s’adresse au leader du gouvernement au Sénat. Aujourd’hui, on a obtenu le rapport de l’ombudsman, dont le titre est Sur le front intérieur : Évaluation du bien-être des familles des militaires canadiens en ce nouveau millénaire.

Il n’y a aucun doute que les familles de militaires ont été absolument exemplaires pendant toute la période, presque 11 ans, de la guerre en Afghanistan. Dans ce contexte, on leur doit énormément.

L’ombudsman reconnaît qu’il y a tout de même des lacunes sur le plan du soutien aux familles afin qu’elles puissent soutenir les opérations. Je cite le rapport :

Le soutien aux familles est codifié dans l‘Engagement des Forces canadiennes à l’endroit des familles, présenté officiellement en 2008 comme la pierre angulaire du soutien continue des FC envers les familles. Le décret reconnaît la relation immuable entre l’état des familles des militaires et la capacité opérationnelle des FC, bien que les répercussions concrètes de ce document dans l’ensemble de l’organisation soient mises en doute.

C’est-à-dire que cela n’a pas tellement bien marché depuis 2008.

Êtes-vous en mesure de dire si, depuis 2008, lorsque nous étions encore en opération, les chiffres reflètent les compressions dans les programmes d’aide aux familles en ce qui a trait à la qualité de vie et au soutien aux familles, qui est identifié comme un soutien essentiel à la capacité opérationnelle des Forces armées canadiennes?

Veuillez s’il vous plait appuyer ici pour lire la question du sénateur dans son intégralité