Canada's Original Think Tank

28 mars 2018 – Engagement des jeunes dans leurs communautés

28 mars 2018 – Engagement des jeunes dans leurs communautés

28 mars 2018 – Engagement des jeunes dans leurs communautés

Le caucus ouvert, une tribune pour discuter de questions d’importance nationale, est né en 2014, quand les libéraux au Sénat ont ouvert les portes de leur caucus au public le mercredi matin. Le Caucus ouvert est maintenant présenté en collaboration par les sénateurs libéraux indépendants, le Groupe des sénateurs indépendants, et le Bureau du représentant du gouvernement au Sénat. Cette collaboration non partisane réunit deux groupes qui représentent la majorité des sénateurs actuels.

Ce débat non partisan est ouvert à tous les députés, sénateurs et membres du personnel parlementaire, ainsi qu’aux médias et au public.

Service jeunesse Canada – la nouvelle initiative fédérale qui versera 105 millions de dollars à des organismes bénévoles du Canada – a pour but de favoriser l’implication des jeunes Canadiens dans la collectivité. D’après l’Enquête sociale générale : dons, bénévolat et participation, 2013, 66 % des étudiants de 15 à 19 ans font du bénévolat, par rapport à 48 % des jeunes adultes de 20 à 24 ans. La moyenne nationale étant de 44 %, la tendance est donc à la baisse. Selon Statistique Canada, la tendance pourrait être inversée si on faisait du bénévolat un préalable à l’obtention du diplôme d’études secondaires dans certains arrondissements scolaires.

Si on réussissait à favoriser leur engagement social au-delà de leurs années d’études secondaires, les jeunes pourraient consolider le secteur du bénévolat. Service jeunesse Canada consultera certains organismes au cours des 18 prochains mois afin de connaître les régions où les jeunes voudraient faire leur part et les façons dont ils voudraient s’impliquer. Nous profiterons de l’expertise des organismes partenaires pour réfléchir aux questions suivantes : Quelles mesures nous permettraient de mieux comprendre ce qui motive les jeunes à s’impliquer? Comment pouvons-nous les inciter à poursuivre leur implication à l’âge adulte? Quelles sont les répercussions de l’engagement communautaire des jeunes?

Les experts ont été:

  • Marlene Deboisbriand, vice-présidente, programmes et services aux membres, Repaires jeunesse du Canada.
  • Andy Garrow, directeur du développement jeunesse, Katimavik (« lieu de rencontre » en inuktitut).
  • Colin Jackson, président d’imagiNation 150, organisme de Calgary à but non lucratif qui cherche à favoriser l’engagement citoyen au Canada.
  • Lily Viggiano, spécialiste en mobilisation des jeunes de la plateforme pancanadienne d’occasions de bénévolat de Bénévoles Canada

La réunion a eu lieu:

Le mercredi 28 mars 2018
De 9 h 15 à 11 h 15
Pièce 160-S, édifice du Centre


Parquet

Source française

Source anglaise