Forum des sénateurs libéraux

Le changement climatique et le droit à l’eau

Le changement climatique et le droit à l’eau

Le changement climatique et le droit à l’eau


Publié le 13 novembre 2015
par l’hon.

La semaine dernière, j’ai écrit sur la façon dont le Bureau du Haut Commissaire aux droits de de la personne des Nations Unies a constaté de multiples liens entre le changement climatique et comment les droits de la personne peuvent en être affectés, en particulier par ceux vivant dans la pauvreté. L’un de ces liens est la menace que posent les changements climatiques sur le droit à l’eau.

1 personne sur 10 manque d’accès à l’eau potable, et de 1 à 3 personnes manquent d’accès à des toilettes. Il y a plus de gens avec des téléphones mobiles qu’il y en a avec toilette. En janvier dernier, le Forum économique mondial a constaté que la crise de l’eau est le risque n°1 mondial basé sur l’impact sur la société.

Inondations, sécheresses, changements dans les fluctuations tempérées et extrêmes créent déjà des défis pour beaucoup de gens dans le monde. Cela se traduira par une augmentation de la rareté de l’eau, la contamination et la propagation de maladies.

Dans de nombreux pays, les femmes et les filles portent la responsabilité de la collecte de l’eau pour boire, se laver, cuisiner, nettoyer, et pour vivre. Dans la société d’aujourd’hui, près d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, et 2,5 milliards ne bénéficient pas d’une installation sanitaire adéquate. Le changement climatique va seulement rendre les conditions météorologiques plus volatiles, et menacera encore plus les droits des personnes pour  l’eau et les installations sanitaires.

L’ONU définit le droit à l’eau comme  « le droit de chacun à l’eau suffisante, saine acceptable, physiquement accessible et abordable pour un usage personnel et domestique ».  Cela inclut le droit aux installations sanitaires : « Dans toutes les sphères de la vie, tout le monde a le droit à l’accès physique et économique des installations sanitaires qui sont saines, hygiéniques, sécuritaires, socialement et culturellement acceptables et qui offre une intimité et assure la dignité ».

Malgré cette réalité et la certitude que le droit à l’eau pour beaucoup de personnes est  menacé par le changement climatique, l’eau n’a pas été suffisamment prise au sérieux dans les négociations sur le changement climatique.

Un document de l’ONU a plaidé pour le changement à la Conférence de 2009 sur les changements climatiques: Un ensemble de recommandations a été présenté, y compris la «reconnaissance du rôle essentiel de l’eau, y compris les différents aspects aux droits de la personne, dans l’adaptation au changement climatique afin d’accroître la résilience et parvenir à un développement durable ». Il est temps que nous adoptions ces recommandations et qu’on regarde sérieusement les effets humanitaires du changement climatique.

Pour bien se préparer aux effets que le changement climatique aura sur l’humanité, nous avons besoin d’une image complète à quoi cela ressemblera. Le droit à l’eau est le premier d’une série de six blogues que je vais partager d’ici la Conférence de Paris. Je vais continuer à regarder comment le changement climatique est une menace pour les autres droits de la personne et je vous encourage à m’envoyer vos commentaires et questions.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*